Accueil / Vivre au Rove / Dossier du mois

Dossier du mois

FÊTES VOTIVES DE LA SAINTE ANNE 2018

Les fêtes votives de la Sainte Anne sont organisées par le comité municipal des fêtes, sous le patronage de la municipalité du Rove (qui alloue une importante subvention), ainsi que des commerçants, artisans du Rove et des entreprises travaillant pour la commune.

Les bénéfices récoltés permettent d’organiser de multiples
initiatives en direction de la population comme les banquets offerts aux anciens, la sortie gratuite des jeunes à PortAventura, le carnaval, les festivités de noël…
Les membres bénévoles du comité sont prêts à vous faire partager du 13 au 24 juillet ces grands moments de
convivialité et d’unité.

Programme complet ici.

 

 

POSE DES COMPTEURS ÉLECTRIQUES LINKY

ENEDIS (anciennement ERDF), entreprise de service public gestionnaire du réseau de distribution d’électricité va remplacer l’ensemble des compteurs d’électricité de tous les foyers de France par des compteurs de nouvelle génération communicants dit «linky».
Le déploiement a commencé en décembre 2015 et devrait s’achever en décembre 2021.


Au total, ce sont 35 millions de compteurs qui doivent être installés en France dans le cadre de la loi sur la transition énergétique.
Aujourd’hui, 8,5 millions de compteurs ont été installés (250 000 dans les Bouches-du-Rhône, 35 000 sur Marseille, 2700 sur Châteauneuf, etc).
Pour le Rove, ce sont 2735 compteurs qui doivent être posés entre le mois de mars 2018 et le mois de décembre 2018.
La question du Linky soulève un grand nombre d’interrogations et de polémiques. Il n’est pas question ici d’y apporter des réponses. Ce n’est pas notre rôle et nous n’en sommes pas compétents. Mais il semblait important d’expliquer la position de la commune dans cette affaire.
En début d’année 2018, une pétition anonyme circulait dans le village sous la bannière dites non au nouveau compteur électrique linky. Celle-ci stipulait notamment que la commune était propriétaire des compteurs et ordonnait au maire d’agir pour empêcher l’installation de ces compteurs sur la commune.


Le 29 janvier 2018, une lettre du maire était distribuée aux habitants dans laquelle il était rappelé que dans sa séance du 19 juin 2016, le conseil municipal du rove, malgré une marge de manoeuvre très fine sur les capacités de la commune à interdire l’installation de ces nouveaux compteurs, avait émis un avis défavorable à l’unanimité du compteur linky au sein de la commune du Rove.
Il est mentionné dans cette délibération que la commune du Rove a statutairement transféré au Syndicat Mixte d’Electrification du Département des Bouches-du-Rhône (SMED13) le pouvoir concédant en matière de réseaux de distribution publique d’électricité, qui a signé un cahier des charges de concession avec l’ERDF. De ce fait, les installations de comptage, conformément à l’article D342-1 du code de l’énergie, font partie du branchement et elles appartiennent aux ouvrages électriques concédés. Il est faux de dire qu’ils appartiennent à la commune.


Le 14 février dernier, le maire recevait en mairie la direction d’ENEDIS où l’ordre du jour portait sur les compteurs linky. M. ROSSO a tenu à rappeler sa position.
Bien que le maire n’ait aucun pouvoir d’interdire l’installation des compteurs sur la commune, il a obtenu de la part d’ENEDIS l’assurance que si des particuliers s’opposent à leur installation, le prestataire qui aura besoin d’accéder aux compteurs d’électricié actuels n’aille pas au clash.
Il est à noter que si le compteur est accessible (en extérieur) la présence du particulier n’est pas indispensable pour la pose mais il a la possibilité d’obtenir un rendez-vous.
En revanche, si le compteur se trouve dans le logement, le rendez-vous est obligatoire.
A noter également que le refus de l’installation du compteur Linky pourrait entrainer pour le particulier une facturation des frais de relève du compteur.