Accueil / Découvrir le Rove / Patrimoine / Le Camp de Laure

Le Camp de Laure

Le Camp de Laure est incontestablement le plus méconnu des sites classés par les Monuments Historiques de notre commune.

arr93_20071300324za_t         arr93_20071300323za_t
Il est situé près de la Chapelle St Michel. De nombreuses fouilles ont été effectuées depuis le début du siècle et les dernières qui datent de 1975 ont permis de mettre à jour une partie du rempart et d’inventorier un abondant matériel et des Céramiques tout à fait originales de tradition Campaniforme.
Le territoire du Rove a été occupé par les hommes préhistoriques de l’ère Paléolithique et Néolithique. Puis les Celtoligures en 1000 AV J.C à l’age du Bronze.
Le Camp de Laure présente une particularité, c’est le seul habitat fortifié dans le midi de la France où des remparts en pierre sont présents à l’age de Bronze.
Les fouilles ont permis de mettre à jour un ouvrage défensif situé sur un promontoire constitué d’un rempart de pierres sèches à double parement long de 140 m ; doublé d’un second mur plus étroit formant un chemin de ronde flanqué de tours hémisphériques d’un diamètre de 4 m, celles-ci comportant un passage assez large pour laisser la place à un chariot tiré par des bœufs.
Cette architecture défensive présente des analogies avec des sites plus anciens de Grèce, d’Espagne méridionale, du Portugal et du Languedoc Oriental.
De part son caractère unique en Provence, le Camp de Laure a été classé Monument Historique le 15 Janvier 1997.

Michel Jauffret, adjoint au maire – délégué au patrimoine