La Cabro D’Or

Parce que Le Rove possède une tradition pastorale d’un demi-millénaire.

La Cabro d’Or, créée en 2004, est une association à la fois culturelle et historique, qui a pour objectif de regrouper dans la convivialité les amis, les défenseurs et
les promoteurs de la chèvre du Rove, de l’environnement et de la culture pastorale de ce village. Spécifi quement rovenaine, elle est ouverte à tous. Depuis quinze ans
déjà, elle organise régulièrement des manifestations gratuites, prend des initiatives et mène des actions afin de faire mieux connaître cette race de caprins, son environnement, son terroir et son histoire. Elle a participé aux combats de défense de l’authenticité de la race et de ses produits, en particulier la brousse du Rove (AOC, IGP, boucles...). L’AOC attribuée l’an passé à la brousse du Rove concrétise un de ces combats emblématique.
Outre la chèvre, le pastoralisme, le terroir rovenain, la convivialité, la promotion de la culture dans tous les domaines (littéraires, artistiques, musicaux, historiques…) constituent les dénominateurs communs de ces activités.
La Cabro d’Or a attiré un grand nombre de personnalités très diverses (bergers, cinéastes, musiciens, journalistes d’investigation, scientifi ques, chercheurs, explorateurs, conteurs, écrivains, historiens, artistes, …) venus rencontrer les Rovenains et débattre avec eux. Les repas des bergers, organisés en colline à la fi n avril (réservés aux membres) ont attiré les plus grands chefs de la région. Ainsi Jean-Marc Banzo en 2005 (Le Clos de la Violette, à Aix), Dominique Frérard en 2006 et 2018 (Les Trois Forts, au Sofi tel Vieux-Port), Gérald Passedat en 2007 (le Petit Nice), Lionel Levy en 2008 (Une table au sud), Guillaume Sourieu en 2009 (L’Epuisette), Christian Ernst en 2010 (Le Moment), Christian Buffa en 2011 (Le Miramar), Michel Béjeannin en 2012 (Restaurant du CAM), Emmanuel Perrodin en 2013 (Le Relais 50), Jean-
André Charial en 2014 (L’Oustau de Baumanière), Gérard Boscher en 2015, Gérald Guilly en 2016 (Le Rabelais, à Saint-Chamas), Fabien Morreale en 2017 (La garage, à Martigues) et Matthieu Roche cette année (L’Ouréa à Marseille) sont venus préparer les brousses du Rove à leur façon et partager une journée avec nos membres, à deux pas du troupeau d’André Gouiran.
Les journées de la chèvre du Rove 2019 constitueront une grande fête populaire et se dérouleront les 18, 19 et 20 octobre et proposeront de multiples animations dans le village et en colline.
Précisons enfi n que si Le Rove possède un passé éminemment pastoral et culturellement riche, la Cabro d’Or n’est pas tournée vers le passé, le folklore et la nostalgie du fifre et du tambourin, mais résolument vers
l’avenir et la sauvegarde de notre environnement. Elle n’oublie jamais que la connaissance de nos racines et la force de notre culture restent les meilleurs gages de sérénité et de réussite pour les jours à venir.

 

IMG_3246